[GP de Malaisie] Analyse de la course - Ferrari-F1.net : Tous ce qu'il savoir sur l'equipe Ferrari de Formule 1 !


Accueil
Archives
Classement
Calendrier



2007
Wallpapers
Voitures de sport

F. Massa
K. Räikkönen
L. Badoer
M. Gené
Le Team

Nous Contacter
Nos liens
Flux RSS
Les dirigeants de Ferrari ont ils eu raison de prolonger le contrat de Massa?

Résultats

Formule 1 - F1
Votre Blog F1
Savoir Est Une Arme
Forums F1
Blogs
Poésies
Transferts f1 2009
Kimi.fr
Stand-F1.com
F1-Direct
F1 - Formule 1 2012
Renault-F1
Jeuxvideopc
Auto-museum
Jeu f1 gratuit
F1
Jeu F1
Ferrari
F1
Poker
Techniques pilotage
Pneu pas cher
Iphone 5
F1 mag
Nico Rosberg
Toile F1
F1 Formule 1
Réparation compteur auto
Bankroll
poker
Jeu F1m
Blog F1
Business f1
Pneu pas cher - ABC-Pneu
Auto Ferrari
Terra Nova
Mutuelle santé
Pneu
Devis assurance auto
blackjack en ligne
Mutuelle
[GP de Malaisie] Analyse de la course
Le 30 mars 2008 à 13:59

Une victoire "facile" de Kimi Raïkkönen, après une maigre récolte en Australie, et un nouvel abandon pour Massa : le bilan de la Scuderia est positif, mais n’est donc pas parfait.

Fiabilité et rapidité, la F2008 en a imposé à Sepang

C’était la grande peur à Maranello : les soucis mécaniques en chaîne connus en Australie allaient-ils être résolus ? Au vu de ce weekend malais, il semble que oui. Mais attention : les moteurs et les boîtes de vitesses ont certainement souffert... La prochaine course nous renseignera sur le vrai niveau de fiabilité de la F2008. Une chose est sûre : elle est diablement rapide. Lorsque ses pilotes donnaient tout, c’est à dire à l’issue du premier ravitaillement, elle était sans rivale au niveau du rythme de course... Et encore, il y a fort à parier qu’elle n’a pas tout montré, car Raïkkönen a sérieusement levé le pied après l’abandon de Massa.

Derrière, BMW confirme

Rapide, oui, mais pas encore aussi dominatrice qu’une F2002 et F2004. Derrière, BMW confirme : Kubica rapide et régulier, Heidfeld un peu malchanceux au premier virage (emmené au large par Trulli et bloqué dans le peloton alors qu’il était léger en essence) mais auteur du meilleur tour en course, en Malaisie l’ex écurie Sauber a pris l’ascendant, peut-être pas forcément temporaire, sur McLaren Mercedes. Kubica était un peu plus lourd en essence que les Ferrari, surtout lors du deuxième relais. Le Polonais aurait peut-être pu jouer la première ligne lors des qualifications. Il faut donc s’attendre à une lutte à trois écuries et à six pilotes pour le podium, arbitrée par les erreurs de pilotage...

Massa : et maintenant ?

Deux courses, deux erreurs de pilotage, deux zéros pointés : voilà le bilan de Felipe Massa en ce début de saison. Pour le brésilien, qu’on disait très fort durant l’hiver et qui répétait à l’envi son objectif d’être Champion du Monde, c’est une très grand déception. Non seulement il accuse un déficit de points déjà important par rapport à son équipier, aux pilotes McLaren et même par rapport aux pilotes BMW, mais il doit faire face à une sérieuse remise en question.

Massa avait pourtant pas mal débuté son weekend... Sa pole position était magistrale. Il n’est pas non plus le seul à être parti à la faute sur ces deux weekends. Son chef de file, Raïkkönen a été pris en défaut en Australie, mais a rectifié le tir à Sepang. Hamilton également a commis quelques petites erreurs, mais juste de petites glissades sans conséquences. Le principal problème de Felipe est que sur ses deux erreurs, il a à chaque fois joué de malchance (il touche le muret lors du premier virage à Melbourne et doit passer aux stands pour changer son aileron ; ses roues arrières patinent dans les graviers lors de son tête-a-queue à Sepang et l’empêchent de repartir) mais aussi fait preuve de nervosité ou d’impatience. A Melbourne, il a voulu passer Kovalainen peut-être trop vite. A Sepang, il a voulu suivre le rythme de Raïkkönen après avoir subi la loi de ce dernier lors du premier relais. Il va accuser un certain manque de confiance, que seule une victoire pourra combler... Et il part désormais à la chasse. Il n’a plus droit à l’erreur, il ne doit plus laisser échapper de si gros points !

Championnat Pilotes :

1. L. Hamilton 14 ; 2. K. Räikkönen 11 ; 3. N. Heidfeld 11 ; 4. H. Kovalainen 10 ; 5. R. Kubica 8 ; 6. N. Rosberg 6 ; 7. F. Alonso 6 ; 8. J. Trulli 5 ; 9. K. Nakajima 3 ; 10. M. Webber 2 ; 11. S. Bourdais 2 ; 12. F. Massa 0 ; 13. D. Coulthard ; 14. T. Glock ; 15. J. Button ; 16. S. Vettel ; 17. R. Barrichello ; 18. N. Piquet jr. ; 19. G. Fisichella ; 20. A. Davidson ; 21. T. Sato ; 22. A. Sutil.

Championnat Constructeurs :

1. McLaren 24 ; 2. BMW 19 ; 3. Ferrari 11 ; 4. Williams 9 ; 5. Renault 6 ; 6. Toyota 5 ; 7. Red Bull 2 ; 8. Toro Rosso 2 ; 9. Honda 0 ; 10. Force India ; 11. Super Aguri.


29.11.2011 : Opel vient de gagner le prix NCAP pour leur système de phares
21.07.2011 : Référencement Toulouse
20.07.2011 : Un jeu plein de stratégie, le poker bien sûr
15.07.2011 : Compteur auto pour voiture
20.06.2011 : Mutuelle santé : Comparatif mutuelle
26.05.2011 : pandaranol
17.04.2011 : Sports live : La F1 Live
17.02.2011 : Les casino et la formule 1
26.01.2011 : Photos de la Ferrari F150 - Présentation 2011
14.12.2010 : Le poker et la Formule 1

Copyright © Ferrari-F1.net - Tous droits réservés